Consultez nos collections !

Consultez nos collections !

Laissez-vous guider !

Laissez-vous guider !

Programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre"

9 résultat(s) en 3 ms

  • Programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre"
    61631
    Programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre"
    Comment le souvenir traumatique des attentats du 13 novembre 2015 évolue-t-il dans les mémoires individuelles et la mémoire collective ? Comment ces mémoires individuelles se nourrissent-elles de la mémoire collective, et inversement ? Peut-on prédire, par l'étude des marqueurs cérébraux, quelles victimes développeront un état de stress post-traumatique (PTSD), et lesquelles se remettront plus facilement ? Ce sont quelques-unes des questions auxquelles tentera de répondre l'ambitieux programme « 13-Novembre », porté par le CNRS et l'Inserm, avec la collaboration de nombreux partenaires. Codirigé par l'historien Denis Peschanski et le neuropsychologue Francis Eustache, ce programme de recherche transdisciplinaire est fondé sur le recueil et l'analyse de témoignages de 1000 personnes volontaires interrogées à quatre reprises en dix ans. Denis Peschanski (historien, CNRS) et Francis Eustache (neuropsychologue, Inserm-EPHE) sont coresponsables scientifiques du programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre".
    Inserm/CNRS

      Inserm/CNRS

  • Programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre"  
    61625
    Programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre"
    Comment le souvenir traumatique des attentats du 13 novembre 2015 évolue-t-il dans les mémoires individuelles et la mémoire collective ? Comment ces mémoires individuelles se nourrissent-elles de la mémoire collective, et inversement ? Peut-on prédire, par l'étude des marqueurs cérébraux, quelles victimes développeront un état de stress post-traumatique (PTSD), et lesquelles se remettront plus facilement ? Ce sont quelques-unes des questions auxquelles tentera de répondre l'ambitieux programme « 13-Novembre », porté par le CNRS et l'Inserm, avec la collaboration de nombreux partenaires. Codirigé par l'historien Denis Peschanski et le neuropsychologue Francis Eustache, ce programme de recherche transdisciplinaire est fondé sur le recueil et l'analyse de témoignages de 1000 personnes volontaires interrogées à quatre reprises en dix ans. Denis Peschanski (historien, CNRS) et Francis Eustache (neuropsychologue, Inserm-EPHE) sont coresponsables scientifiques du programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre". Copyright Inserm/CNRS. Durée : 3 min. 03 sec.
    Inserm/CNRS

      Inserm/CNRS

  • Programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre"  
    61630
    Programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre"
    Codirigé par l’historien Denis Peschanski et le neuropsychologue Francis Eustache, ce programme a pour objectif d’étudier la construction et l’évolution de la mémoire après les attentats du 13 novembre 2015, mais aussi l’articulation entre mémoire individuelle et mémoire collective. Mobilisant plusieurs centaines de professionnels, ce programme est une première mondiale par son ampleur, le nombre de disciplines associées et le protocole établi. Denis Peschanski (historien, CNRS), coresponsable scientifique du programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre". Copyright Inserm/CNRS. Durée : 45 sec.
    Inserm/CNRS

      Inserm/CNRS

  • Programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre"  
    61629
    Programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre"
    L’étude « 13-Novembre » a démarré le 13 mai à Caen et le 2 juin à Bry-sur-Marne pour les entretiens filmés, et l’étude biomédicale Remember a débuté le 7 juin au sein de la plateforme d’imagerie biomédicale « Cyceron » à Caen, et en lien avec Normandie Université. Francis Eustache (neuropsychologue, Inserm-EPHE), coresponsable scientifique du programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre". Copyright Inserm/CNRS. Durée : 43 sec.
    Inserm/CNRS

      Inserm/CNRS

  • Programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre"  
    61632
    Programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre"
    Les témoignages de 1000 personnes volontaires seront recueillis et analysés. Certaines ont vécu le drame au plus près – des survivants, leur entourage, des policiers, militaires, pompiers, médecins et aidants qui sont intervenus. D’autres ont été touchées indirectement : des habitants et usagers des quartiers touchés ; des personnes vivant aux abords de Paris ; et enfin, des habitants de plusieurs villes de France, dont Caen et Metz. Francis Eustache (neuropsychologue, Inserm-EPHE), coresponsable scientifique du programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre". Copyright Inserm/CNRS. Durée : 1 min. 09 sec.
    Inserm/CNRS

      Inserm/CNRS

  • Programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre"  
    61628
    Programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre"
    Codirigé par l’historien Denis Peschanski et le neuropsychologue Francis Eustache, ce programme de recherche transdisciplinaire est fondé sur le recueil et l’analyse de témoignages de 1000 personnes volontaires interrogées à quatre reprises en dix ans. Ce programme a pour objectif d’étudier la construction et l’évolution de la mémoire après les attentats du 13 novembre 2015, mais aussi l’articulation entre mémoire individuelle et mémoire collective. Denis Peschanski (historien, CNRS), coresponsable scientifique du programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre". Copyright Inserm/CNRS. Durée : 29 sec.
    Inserm/CNRS

      Inserm/CNRS

  • Programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre"  
    61627
    Programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre"
    Une étude biomédicale, intitulée « Remember », dont l’Inserm est promoteur, portera sur 180 des 1000 personnes : 120 personnes directement touchées par les attentats, souffrant ou non d'un état de stress post-traumatique, et 60 personnes habitant Caen. Grâce à des entretiens et à des IRM cérébrales, passés à la même fréquence que les entretiens filmés, il s’agira de mieux comprendre l’impact des chocs traumatiques sur la mémoire (notamment la résurgence incontrôlable de certaines images et pensées, caractéristique de l’état de stress post-traumatique), et d’identifier des marqueurs cérébraux associés à la résilience au traumatisme. Denis Peschanski (historien, CNRS) et Francis Eustache (neuropsychologue, Inserm-EPHE), coresponsable scientifique du programme de recherche transdisciplinaire "13-Novembre". Copyright Inserm/CNRS. Durée : 57 sec.
    Inserm/CNRS

      Inserm/CNRS

  • Etude du fonctionnement mnésique après un traumatisme
    62279
    Etude du fonctionnement mnésique après un traumatisme
    Distribution de l’activité cérébrale lors d’une tâche "No Think". Le gyrus frontal moyen est suspecté d’envoyer un signal inhibiteur à la mémorisation. Etat de stress post-traumatique.
    Inserm/Gagnepain, Pierre

      Inserm/Gagnepain, Pierre

  • Etude du fonctionnement mnésique après un traumatisme
    62280
    Etude du fonctionnement mnésique après un traumatisme
    Réseau mis en jeu lors de la suppression d’un souvenir. Etat de stress post-traumatique.
    Inserm/Gagnepain, Pierre

      Inserm/Gagnepain, Pierre